Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 18:12

        L'an prochain nous proposons avec mon ami Seb Fourure une expédition pour aller gravir le Mustagh Ata en Chine. Vu l'organisation pour un tel voyage (26 à 28 jours Parir-Paris) nous souhaitons le présenter le plus tôt possible pour que de potentiels intéressés puissent s'organiser: départ prévu fin juin 2015. Résumé d'infos, vous pouvez me contacter pour obtenir la fiche technique qui vous dira tout en détails. Il y a déjà des intéressés mais il reste des places !!!

  Le Mustagh Ata, 7546m  (photo JP Frachon)

de-JPF.jpg

Le Mustagh… pourquoi ?!

Le Mustagh Ata, littéralement « Père des montagnes de glace »,  est un sommet de très haute altitude (7546m) qui a la particularité de pouvoir être gravi en ski de randonnée. Il est situé en Chine, au nord-ouest dans la région du Xinjiang. Enorme atout les risques objectifs (crevasses, avalanches, séracs,…) sont les plus faibles parmi les sommets de plus de 7000m, permettant d’aborder cette ascension avec un maximum de sérénité. C’est donc « LE » sommet idéal pour vivre une grande aventure en très haute altitude, avec skis ou raquettes à neige/snowboard comme moyen de locomotion. (skis très préférables!!! snowboards à discuter)

La chaine des Pamir, depuis le Kirghizistan. (Photo Seb Fourure)

100 3817

Le Mustagh… pour qui ?!

Le sommet est techniquement « facile », c’est-à-dire que suivant les conditions il est souvent possible de ne pas avoir à mettre les crampons et donc rester en ski de randonnée. C’est par contre une ascension qui demande une bonne condition physique pour bien assimiler les efforts quotidiens, et les conditions météo peuvent être rudes avec du vent et des températures pouvant descendre à -20 ou -25°. Un entrainement dans des sports d’endurance  est donc indispensable les mois avant l’expédition. Pendant l’expédition, il faudra accepter de marcher à une allure LENTE, puisque les allers retours entre les camps servent aussi d’acclimatation (le corps s’acclimate à raison de 300 à 400m par jour) et la lenteur est la clé de l’acclimatation, elle-même celle de la réussite ! donc pas besoin d’être un(e) sportif(ve) de haut niveau… La bonne humeur est par contre obligatoire !

Les chameaux , à la fin de la route pour rejoindre le camp de base. (photo Seb Fourure)

dans-la-vallee-001.jpg

Le Mustagh… l’esprit du voyage :

Sébastien cumule 58000 kilomètres à vélo à travers l’Asie, et bien d’autres encore à pied, en stop, en bus, en train, dans la benne d'un camion... Il nous donne son sentiment sur l’esprit du Voyage, dans cette partie de l’Asie :   

berger à cheval et son troupeau, Kirghizistan (photo Seb Fourure)

100_3773-001.JPG    

« Difficile de résumer en quelques lignes ces presque 5 années de voyages en Asie…  

Pourtant je me rappelle comme si c'était hier de mon premier passage au pied du Mustagh Ata. J’avais 20 ans et je contemplais le "père des montagnes de glace" depuis l’arrière de la fenêtre d'un bus, quand le véhicule s'immobilisa juste devant le géant… la « photo  classique » se grava dans ma tête: les plaines vertes, le lac bleu, et le sommet blanc…  Trop beau pour ne pas stimuler l'envie d'aller contempler le tableau depuis là-haut! A cet arrêt de bus embarquèrent les membres d'une expédition suédoise : l’opportunité s’ouvrait à moi…

  Au camp 2 (photo Seb Fourure)

  camp-2.jpg 

Je repasserai ensuite 5 fois à Kachgar, y arrivant par toutes les routes possibles, continuant à chaque fois d'en apprécier la beauté des paysages, l'immensité des steppes  et des montagnes qui ont forgé les habitants au cœur tout aussi immense.  

Au marché de Kashgar (photo Seb Fourure)

100 3989  100_3903.JPG

Car si le Xin jiang est en Chine ses paysages et sa culture sont ceux d’Asie Centrale, proches de ceux de son voisin le Kirghizistan.

Coupler les deux pays dans un même voyage c'est passer d'un coté à l'autre de la chaîne des Pamir tout en se rendant compte que bien des choses et modes de vie ont emprunté le même chemin avant…

chaine des Pamir (Photo Seb Fourure)

100_3726-001.JPG

Partir en expé c'est avant tout partir en Voyage, un voyage avec un fil rouge, mais comme le disent les Tibétains : "le but n'est pas le chemin et le chemin n'est pas le but" : un voyage est avant tout une Aventure Humaine.

(Photos Seb Fourure)

    100_3910.JPG  100_3902.JPG

De l'acclimatation au Kirghizistan au sommet à 7546m il y a tout un cheminement à partager… entre les membres du groupe, les gens qui nous épaulent, ceux  que l'on rencontrera, nous même... et c'est ce cheminement tant physique que psychologique entre vertes prairies et glaciers, entre efforts consentis et repos nécessaires, entre lacs apaisants et hautes altitudes euphorisantes, entre réussites et échecs, entre rencontre de soi et  celle des autres...que l'on appelle Aventure et que l'on vous propose de partager ensemble :  afin de ne pas rentrer exactement comme l'on est parti... »

Partager cet article

Repost 0
Published by Lesca Francois
commenter cet article

commentaires

ericlodi 25/06/2014 09:04

Ce qui va être dur... c'est d'attendre un an!

  • : Vous pouvez m'envoyer un mail en cliquant sur:
  • Contact

Info/ actu du moment

partenaire avec:

 Salut Vertical!

Depuis janvier 2010

free counters

Pages

Vertical